Le Niger invente : l’Ouvertisme pour lutter contre le Terrorisme.

Il y a quelques semaines, j’avais publié un billet pour parler des opposants en Afrique qui arrivent au pouvoir et qui souvent reproduisent les mêmes recettes que ceux qu’ils ont critiqué pour la plupart depuis très longtemps. Mahamadou Issoufou, le président du Niger n’échappe pas à cette malédiction qui tombe sur les dirigeants africains. Il vient de nommer le 13 Août dernier, un gouvernement d’union nationale en débauchant quelques cadres de l’opposition – le principal parti d’opposition avait en effet rejeté la proposition du président Issoufou et avait intimé à ses militants de ne jamais entrer dans son gouvernement – pour dit-il épargner le Niger du terrorisme international, consolider et conjurer la pauvreté : rien que ça…

La com-politique ou la propagande perpétuelle

Un jour, il faudra que des politologues se penchent sérieusement sur cette question de la place prépondérante des éléments de langage dans la politique ou/et comment la com empêche la décision politique.

En Afrique, les éléments de langage font partie de la vie politique depuis les années 80. Ces éléments peuvent être classés en deux catégories :

1) Les Africanistes de façades

Ce sont les hommes (car il n’y a jamais de femmes) qui pour rester au pouvoir utilisent l’anti colonialisme, impérialisme, capitalisme et depuis peu, sionisme, pour justifier leur volonté de garder le pouvoir coûte que coûte. Ils disent à des hordes de jeunes souvent surdiplômés et sans emploi, rompus au discours marxiste, que leur opposants seraient à la solde de l’Occident mais qu’eux veulent rester au pouvoir pour assurer l’indépendance du pays et par là même, l’indépendance de toute l’Afrique.

Ils nous bassinent souvent avec leur volonté et leur détermination à bien vendre les ressources naturelles du pays et à en faire bénéficier tous les citoyens. Souvent ces déclarations sont faites la dernière année de leur dernier mandat qu’ils veulent justement renouveler en changeant la constitution et en emprisonnant au passage opposants, journalistes, syndicalistes et depuis peu bloggeurs. Pire encore, en y regardant de très près, on réalise qu’eux et leurs clans sont très liés avec l’Occident, et souvent même responsables de la privatisation de toute l’économie à leurs amis les grandes entreprises multinationale.

2) Les pro-occidentaux de circonstance

Cette catégorie est née le 11 Septembre 2001, c’est la catégorie de la LUTTE MONDIALE contre le terrorisme. En effet, aujourd’hui n’importe quel dirigeant africain qui veut s’attirer les faveurs des puissances étrangères, même l’Inde et la Chine, prône cette lutte planétaire contre les terroristes et pour la sécurité de l’Occident. Et au nom de la lutte contre le terrorisme et de la sécurité (de l’Occident car celle de leur population, ils s’en contrebalancent), ils nomment dans les ministères leur amis et organise la prébende et la prévarication de leur pays.

Ces deux systèmes viennent d’être utilisés au Niger. D’abord par Tandja Mamadou, un dur du régime autoritaire de Kountché (1974-1987 ; 1990). L’ancien colonel a été préfet et ministre de l’intérieur et a emprisonné plus d’un syndicaliste. Converti au multipartisme, il gagne honnêtement ses deux mandats à la tête du MNSD, ancien parti unique. Juste sept mois avant la fin de ses deux mandats légaux, comme guidé par une main invisible, il se rappelle que la France et AREVA arnaquent les Nigériens. D’un coup, il veut absolument renégocier les prix. Pour ça, il lui fallait un troisième mandat. Comme la constitution ne le lui permettait pas et que même son parti, notamment son dauphin, le premier ministre Hama Amadou y était opposé, il dissout le parlement, emprisonne son premier ministre, les opposants et les journalistes et crée le mouvement nationaliste TAZARTCHE qui peut se traduire par la continuité ou l’éternité. La suite est classique : grèves, manifs, ville morte… coup d’état et on recommence.

Le président actuel, ancien ingénieur d’état des mines, prof et surtout socialiste, est un internationaliste, donc le nationalisme ethnicisant n’est pas trop sa tasse de thé. Ses conseillers et sa boite de com’ (française comme pour tout le monde) ont du beaucoup se creuser la tête pour lui permettre de trouver un élément de langage qui lui permettait de museler son opposition, de marginaliser ses alliés et ainsi gagner les prochaines échéances. La baraka vient des islamistes maliens d’Ansar Dine et ceux de Boko Haram du Nigeria. Oui, pour la sécurité du pays et la guerre internationale contre le terrorisme, il fallait élargir le gouvernement. Et on nomme 32 ministres dans l’un des pays les plus pauvres de la planète malgré son uranium et son pétrole. Je sais que vous trouvez ça aberrant mais nous sommes habitués à être les « FOULOU BANDA » c’est-à-dire ceux qui viennent après les derniers, littéralement en Sonrai : « ceux qui viennent après les fesses, après le pet… » D’autres traductions ne sont pas possibles ici.

Un petit conseil entre camarades :

Sans rien vous cacher, lorsqu’en 1993, pendant les vacances chez les grands parents à Harikanassou, j’avais découvert « Zaki », comme on surnomme Issoufou, et la verve de son lieutenant Bazoum, mais aussi le calme et le sens de la formule de son allié actuel « Hama plus » (Hama), j’étais comme la plupart des jeunes de ma génération, fasciné par leur niveau culturel et intellectuel. Mais là on est obligé de se dire les choses entre camarades. Le coup de nommer 35 Ministres pour lutter contre le terrorisme ne passe pas. Loin de moi de dire ou même de penser que le terrorisme n’existe pas dans la région. Mais je pense que les raisons de la radicalisation islamiste dans la sous-région sont tout sauf une question de gouvernement.

En attendant que vous finissiez de vous charcuter dans votre bac à sable, je vous propose plutôt ces quelques actions à la place du gouvernement des croque-morts :

– Faciliter et favoriser la création d’entreprises par les jeunes diplômés au Niger,

– Réduire le chômage des jeunes, surtout les jeunes diplômés,

– Lutter contre l’analphabétisme et promouvoir l’éducation des filles, car un gouvernement de 35 membres avec seulement 5 femmes c’est un peu décevant.

– Faire en sorte que les services publiques de l’éducation et de la santé fonctionnent et que les directeurs et autres cadres des hôpitaux et des établissements publics ne dépouillent plus les médicaments et du matériel médical pour le mettre dans leurs cliniques privés et leur pharmacie. Faire en sorte que les livres, ordinateurs et autres matériels des établissements d’enseignement ne finissent dans les librairies et autres écoles privées,

– Enfin arrêtez de dérouler le tapis rouge pour tout Arabe qui débarque du Qatar, de la Turquie ou un autre pays arabe et qui amène ses dates pourries et ou ses moutons congelés,

– Promouvoir l’autonomie alimentaire, énergétique et le penser propre au Niger et au Nigériens au lieu de toujours les confiner au seul prisme religieux,

– Arrêtez tout soutien ou connivence avec les personnes qui enlèvent des gens dans le territoire nigériens, et mener des enquêtes sérieuses sur l’enrichissement de certaines personnes dont la fortune serait liée au trafic ou au blanchissement d’argent issu des enlèvements.

Sinon même 100 ministres d’Etats ne feront rien contre le terrorisme.

Alors autant être sincère avec toi camarade Issoufou, moi ainsi que la plupart des personnes de ma génération, ne croyons pas du tout à la longue tirade que toi et tes alliés font pour justifier cette flopée de Ministres

Advertisements

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article, publié dans Afrique, Baki râle, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Niger invente : l’Ouvertisme pour lutter contre le Terrorisme.

  1. Boubé Yacouba dit :

    Belle analyse, la situation du Niger interpelle. La solution face à une menace nationale et internationale ne doit pas justifier l’élargissement de la charge politco-économique du Niger. Je trouve que le Niger à plus besoin d’un État fort, dans le sens de la rigueur et de la rigidité dans la gestion des biens publics. Cela passe par le rejet d’une nomination politique pour une sélection basée sur les compétences et l’intégrité morale (que les candidats soient jeunes ou non). De plus, un candidat soucieux de son pays et de sa gestion n’a pas besoin de courir derrière le peuple pour être réélu, tout comme il n’a pas besoin de courir derrière des combines pour entrer positivement dans l’histoire. Le mal de nos politiques, c’est de se laisser emportés par le calcul politicien que de la réalisation de leur projet politique. Les célèbres du monde, ne sont-ils pas ceux qui sont profondément ancrés dans leur projet?

    J'aime

  2. Maxime dit :

    Belle analyse effectivement. Les régimes néo-dictatoriaux africains puisent les raisons de leur dictature dans des réthoriques floues comme celle de la lutte (sic) contre le terrorisme, la piraterie et autre. ça ne doit tromper personne.

    J'aime

  3. Valentin dit :

    Super article. très instructif. Merci Baki

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s