Niger : L’Union Nationale sans les Femmes.

Niger portrait femme woman Africa

Niger portrait femme woman Africa (Photo credit: etrenard)

La crise politique actuelle au Niger fait mettre le doigt sur les tares de ce pays. Il faut dire que c’est un pays qui a tout pour réussir mais dont les différents dirigeants des 30 dernières années se sont employés à ruiner économiquement le pays mais aussi à le mettre en retard.

Freiner des quatre fers

Après le passage de la colonisation à la « dépendance », période communément appeler « Indépendance », des pays de l’ex AOF (Afrique Occidentale Française), le Niger faisait parti des pays les plus avancés de l’Afrique subsaharienne en termes d’infrastructures, de développement culturel, d’éducation, d’émancipation des femmes… Aujourd’hui, on est les FOULOU BANDA (ce qui vient après les fesses ou après le pet) de la classe.

Un jour, un universitaire français me disait que l’université de Niamey était l’une des meilleures de la sous région. Je lui ai demandé depuis quand il n’est plus retourné au Niger ? Il m’a dit « décembre 1980 », alors je ne lui ai rien dit sur l’état actuel du système éducatif et universitaire. J’étais avec des amis et si je disais la vérité, tout le monde allait se foutre de ma gueule. Oui, mes amis sont moqueurs…

Je reviendrai un jour sur le système éducatif du Niger. Aujourd’hui, je vais plutôt vous parler de la sous-sous-sous-représentation des femmes dans l’espace publique et dans les postes à responsabilité au Niger.

Des lois fantoches jamais respectées

En 20 ans, le Niger a connu pas moins de 5 constitutions et au moins un nombre de lois incalculable. Il y a 3 jours en trainant sur Facebook, je vois sur le profil d’une amie une remarque très pertinente. Elle revenait sur le non-respect de la constitution du gouvernement actuel quant à la répartition des femmes à des postes nominatifs alors même que la constitution du Niger dit dans son article 22 que le gouvernement ne doit pas discriminer les femmes et les handicapés (il n’y a aucun jeu de mot puéril) … La loi organique quant à elle rappelle dans ses article 3 et 4 les quotas de 25% AU MOINS de femmes nommées dans les poste à nomination et 10% AU MOINS dans les postes électifs. Cette règle n’est appliquée ni à l’Assemblée nationale, ni dans les organes dirigeants des partis, ni dans les syndicats et associations, ni dans le gouvernement.

Et quand on évoque la question avec n’importe quel leader de parti politique au Niger, on a toujours la même réponse pourrie : « Bah, on ne va pas donner des places aux femmes juste parce que ce sont des femmes, il faut qu’elles soient qualifiées et compétentes. » Le même argument n’est jamais avancé quand il s’agit d’hommes. D’ailleurs, on a l’impression qu’il faut qu’ils soient les plus nuls et incompétents possible pour être ministres.

Au Niger, il faut 13 hommes pour une femme dans le gouvernement

Dans la pluparts des pays de l’Afrique noire (pardon subsaharienne), pour montrer qu’une réunion est sérieuse, il faut que ça sente la testostérone à 100 km. Oui, dans cette partie du monde pour montrer qu’on parle sérieusement et qu’on est déterminé, il faut se réunir entre hommes. Au Niger, cette tendance est encore plus accentuée par un mélange que ces messieurs qui nous dirigent aiment bien. C’est le mélange de la religion (musulmane) et des traditions qui voudraient que LA FEMME (ah oui au Niger on parles des femmes, des enfants et des handicapés au singulier comme on parlait du NEGRE au singulier pendant la ségrégation raciale en Europe et aux Etats-Unis, pendant l’apartheid en Afrique du Sud ou comme on parle du KAAHLOUCHE ou ZEYTOUNE dans les pays Arabes) soit mise à l’écart de toutes les décisions importantes même quand ça la concerne. Sauf pour s’occuper des rejetons, parler des parures et/ou faire à manger.

Le nouveau gouvernement ne comporte que 5 femmes pour 31 hommes. Pourtant les seuls motifs de ce gouvernement si on en croit le discours du président de la République lors de son allocution à la nation, c’est d’élargir à tous les enfants du Niger sans aucune discrimination. Donc, en un mot, le gouvernement veut l’union nationale mais seulement entre hommes. Les partis, les ONG et même les associations des femmes du Niger ne voient pas grand-chose à ajouter. Ainsi cette discrimination peut continuer encore et même un président socialiste, ancien syndicaliste et peut être Franc-maçon n’y touchera pas. Pourtant j’en connais plus d’un qui l’ont soutenu pendant 2 décennies en fondant leur espoir sur sa capacité à révolutionner ce pays.

Le déterminisme de la société nigérienne

Pour mieux illustrer ma démonstration, je vous traduis les sous-entendus du communiqué de presse de la présidence présentant le nouveau gouvernement. Bon pour commencer tout est respecté, 6 ministres d’Etats dont le chef de cabinet. Jusque-là, pas de problème, tout est en ordre. Les hommes occupent le haut. On continue jusqu’à la première femme qui pointe à la 17e place et elle est « ministre de la Population, de la Promotion de la Femme, de la Protection de l’Enfant », puis la deuxième femme est à la 18e place et elle est « ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la promotion des Langues Nationales, et de l’Education Civique », puis à la 23e place une autre qu’il fallait caser. Eh bah on a dû se creuser la tête puis on l’a bombardé  » ministre des Enseignements Secondaires« . Oui ce n’est pas une blague depuis toujours, ces postes ont toujours été occupés par les femmes. Parfois, les trois ministères étaient regroupés en un seul et on mettait une femme qui s’occupait ainsi de la production des enfants, de leur éducation et de leur mortalité. Et j’imagine bien les réunions avant de prendre cette décision avec toutes les « bonnes blagues » sur les « bonnes femmes ».

– Soit c’est un aveu de l’incapacité des hommes nigériens à s’occuper de leurs gosses et de leur éducation,

– Soit c’est un moyen machiste des hommes politiques nigériens à réduire les femmes au seul rôle de procréation et d’éducation de leur marmaille. En un mot, on met les femmes pour s’occuper des enfants et des histoires de « bonnes femmes ». Pour le reste, on s’occupe des choses importantes. Ah non ! au Niger on ne verra jamais une femme ministre de l’Intérieur, de la Défense, de l’Economie……

Les deux autres ministères occupés par des femmes sont à la 29e place « ministre du Tourisme et de l’Artisanat ». Alors je vous la fait rapide ce poste est souvent réservé à une femme car on va lui faire porter des bijoux Touareg et mettre des pagnes Tera Tera et elle ira dans toutes les conférences internationales. C’est elle l’art, c’est elle qui est exposée. Ces habits des pays chauds ne sont pas adaptés à des climats froids ou humides. C’est comme ça que j’avais croisé en plein hiver à Paris une ministre nigérienne de l’artisanat habillée en tenue touareg, avec des chaussures en cuir touareg nu pied prévues pour le sahara… Eh beh, elle ne faisait pas la fière, elle grelottait bien de froid la pauvre.

Puis la dernière femme du gouvernement pointe à la 33e place et elle est « ministre déléguée au Développement Industriel ». Ça c’est une surprise, l’industrie a toujours été du domaine des mecs au Niger. Mais en y regardant de plus près, on se rend compte qu’on ne va pas en faire tout un TCHOUKOU (c’est le fromage au lait de chameau séché). Pour la bonne et simple raison qu’elle est ministre déléguée. Dans tous les pays du monde, les ministres délégués sont sans pouvoir donc c’est un poste un peu pour satisfaire tout le monde sans trop en faire.

Au vu de ce constat, on est donc en droit de se demander quelle union vise-t-on ?

1) Est ce que la première union n’est pas l’union de tout les enfants sans discrimination aucune ?

2) Les femmes nigériennes ne sont-elle pas capable de participer au développement de leur pays ? De participer à la sauvegarde de la démocratie et à la préservation de la sécurité ?

Alors camarade président, à quand la révolution culturelle que tu nous a promis pendant des années. Il est encore tant de rectifier le tir et de faire un gouvernement respectant toutes les couches de la société. Les femmes et les jeunes en premier. Surtout maintenant que tu t’es débarrassé de ton encombrant allié Hama de Loumana. Les ministres de son parti pourraient être remplacés par des femmes et des jeunes. Je sais que tu peux le faire, alors surprends-nous camarade !

Advertisements

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article, publié dans Afrique, Baki râle, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Niger : L’Union Nationale sans les Femmes.

  1. 1 femme pour 13 hommes ou inversement, c’est deja une bonne polygamie ou polyandrie…Peut-on mieux faire? Oui, mais qui est pret à le faire dans nos pays de merde?

    J'aime

  2. Happy dit :

    Belle remarque, le President Mahamadou Issoufou doit lire ceci pour essayer de relever les tendances.

    J'aime

  3. King dit :

    Discours de haineux qui envi les societes occidentales au point de vouloir nous l imposé ici. Diriger un pays c est pour les hommes (au Niger) et ça le restera
    Ps: sinon vous pouvez rester en europe pour profiter de cette liberté

    J'aime

    • Marianne de la République dit :

      « Diriger un pays c’est pour les hommes » mais qu’est-ce que cela veut dire ? Il n’y a pas de hiérarchie des compétences entre les sexes, qui sont dotés des mêmes capacités intellectuelles.

      J'aime

    • Koskoryma dit :

      Monsieur King,
      Je vous renvoie simplement à l’article 22 de la Constitution et à tous les engagements pris par les autorités successives en faveur de l’égalité H/F.
      Ce que vous écrivez est discriminatoire et à la limite de la légalité. De plus, cela dessert ceux que vous croyez défendre.
      La prochaine fois réfléchissez avant d’écrire.

      J'aime

    • Pooooopaaa dit :

      Ah, ces grands hommes aux grandes bourses, qui dirigent des grands pays aux grands peuples … font des grandes conneries, des grands génocides, des grandes guerres …

      Ps: Sinon vous pouvez rester ignorant et débile pour profiter de votre connerie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s