Le gouvernement nigérien est parfait ceux qui disent l’inverse sont des anti démocrates

Oui! Je suis au Niger en ce moment et je n’ai pas envie d’aller à la prison de Koutoukalé sous 45 degré à l’ombre ni même de passer deux jour de garde à vue à la « Coordination ».

En plus, mon paternel est malade et je n’ai pas envie de l’obliger à aller répondre à ma place.
Petit rappel : j’ai déjà publié un billet sur ce blog où j’ai expliqué qu’au Niger on pouvait arrêter un parent allant jusqu’à la grand-mère ou le petit-fils si on critiquait un régime. Mes anciens camarades syndicalistes qui avaient eux-mêmes subi cela m’avaient promis suite à mon billet que ce temps est révolu. Mais aux vues des dernières arrestations, je préfère ne pas essayer.
En plus, depuis mon arrivé, mon père, ma mère, mes frères et sœurs, mes cousins, mes amis, ma meuf, mes associés, m’ont tous dis de la boucler. Alors je fais mieux, je chante les louanges du gouvernement et de son ministre d’Etat. Je dis haut et fort que le gouvernement et la nouvelle coalition au pouvoir au Niger sont extraordinaires, très démocrates, non corrompus, pas de favoritisme, très compétents, composé des hommes parmi les plus intelligents du pays peut être même du monde, les plus intègres et qui ne s’intéressent qu’à l’intérêt général. Ouai, ouai, pas de gosse qui claque des millions par jour, pas de villas pour des maîtresses, pas de compte en Suisse, pas de pot de vin … Rien. En plus, ce sont des beaux gosses.

Dites rien à ma mère, ma tante, ma meuf

Hier par exemple profitant de mon dimanche pour voir mon ingénieur de frère débordé de boulot et certainement aussi de petits problèmes familiaux, profitant aussi de l’occasion pour me faire un bon gueuleton de la sauce gombo de ma belle-sœur (mais ça, il ne faut pas le dire, je suis juste venu voir mon frère et mes deux nièces). Je décide de regarder en rediffusion le point presse, non la conférence de presse, non le séminaire de presse, non le discours à la presse… non plutôt le monologue à la presse du « Tout puissant, plus intelligent, trop démocrate et beau gosse ministre de l’intérieur et des leçons de morale… » du Niger. Mon frère me conseille plutôt de regarder France 24 qui parle de la Libye et des élections européennes mais je résiste gentiment et le frangin cède. Ma belle-sœur quitte la pièce et 5 minutes plus tard le frangin ronflait (oui c’est de famille).

Opposition caca, journaliste ennemi, société civile terroriste

Une heure plus tard le ministre continuait son « propos liminaire ». Ce que j’ai compris c’est que « le gouvernement est bien et il travaille très bien et que les étudiant qui manifestent sont de Loumana, les enseignants aussi, les taxis aussi, quand à la police elle fait bien son travail, pas de bavure, rien du tout et que les images que nous voyons à la télé de policiers en train de tabasser des jeunes par terre, sont tournées par des journalistes loumanistes qui sont dans des médias loumanistes et que la population, la vraie population du Niger, elle, est pour l’ensemble de leur œuvre, pardon de son œuvre.
Le « tout puissant, plus intelligent, trop démocrate et beau gosse ministre de l’intérieur, des leçons de morale… » fini quand même par lâcher au bout de 2 heures (j’ai zappé 6 fois entre temps) de propos L….m..i..n…rrrrrr que si ça ne dépendait que de lui il reviendrait sur la liberté de la presse car il y a une anomalie sur le droit que la loi octroie au journaliste. Mais cela, précise-t-il est un avis personnel, sauf que c’est l’avis personnel du premier flic du Niger, membre puissant du parti au pouvoir et que donc cet avis personnel ainsi rendu public peut être interprété comme un ordre par certains agents. Il conclut en s’adressant aux journalistes et à leur directeurs : « vous êtes nos ennemis… Vous ne nous aimez pas, nous aussi, on ne vous aime pas…. Et on va vous combattre. » J’ai des sueurs froides et je transpire ma belle-sœur me tend un sachet d’eau minérale.

Questions pour un champion

Après quasiment une demi-journée de propos liminaires du « tout puissant, plus intelligent, trop démocrate et beau gosse ministre de l’intérieur, des leçons de morale… », le premier journaliste pose une question sur les arrestations des cadres du parti Loumana et sur l’interdiction de la manif de l’opposition.
Le ministre répète que le chef du parti d’opposition, le plus grand parti du pays, est un sous-diplômé et il le trouve pathétique. Et qu’il aurait dû rester discret au lieu de l’ouvrir. Pour le reste des opposants inquiétés, dont le maire de Niamey (la capitale) destitué par décret, ils sont accusés de complot et de terrorisme.
Les autres questions ont été autour du même sujet et le ministre a donné beaucoup d’avis personnels sur le traitement de ces personnes si cela ne dépendait que de lui et on sentait qu’il en voulait un peu à la Justice qui ne va pas dans son sens.
Un journaliste pose une question sur les mobiles des dernières arrestations, il se fait couper deux fois, mais il résiste alors le ministre lui rappelle qu’il était un opposant et un ennemi. Un autre revient à la charge alors le ministre répond simplement comme il dit : « la plupart des personnes arrêtées le sont par la dénonciation du voisinage… », « nous bénéficions de la COLLABOration de la population, la population qui par dénonciation nous dit qui est impliqué dans les actes… » Là, j’ai encore plus peur.

Pourquoi avoir besoin de faire si compliqué

Heureusement qu’avant ça j’ai rencontré des personnes et des idées très innovantes. Je vous en parle dans une prochaine série de billets mais il fallait évacuer cette question. J’ai rencontré un groupe de jeunes brillants dans un incubateur qui fabriquent des lampes solaires mobiles avec possibilité de recharge de téléphone. En une minute, il m’explique le concept et l’intérêt. Dans la salle d’à côté une autre start-up qui fabrique des moulins à grain solaires. En une minute, il fait le lien entre leur machine, l’émancipation des femmes et la scolarisation des jeunes filles. En sortant j’en vois un autre qui fabrique des systèmes embarqués sur mobile pour la sécurité et la gestion des stocks au marché. Le soir, je bois un verre avec une fille qui veut transformer les produits agricoles en les séchant avec les séchoirs solaires. Un ami m’explique comment avec un groupe d’étudiants, ils essaient d’amener leurs ordis dans les écoles des quartiers périphériques de Niamey pour que les enfants dans ces écoles voient c’est quoi un ordi et à quoi ça sert. Projet génial.
Bien d’autres projets dont les initiateurs et/ou inventeurs ne se disent pas géniaux et l’expliquent en une minute. Alors que le ministre a besoin de 4 heures pour expliquer son avis personnel et comment lui et ses amis sont des beaux gosses.

On peut résumer en deux tweets le discours du ministre :

« mon gouvernement travaille bien et on est tous compétent #opposantscaca »
« Nous avons des collabos dans la population qui nous permettent d’arrêter les opposants #beaugosses »

 

Publicités

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article a été publié dans Afrique, Baki râle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s