#Yamecansé. ou comment les mexicains expriment leur ras-le-bol des violences

«Ya me cansé del miedo » Fatigué de la peur

Le 26 Septembre 2014, la police municipale de Iguala et Cocula ont attaqué un groupe d’étudiants de la École normale rurale Isidro Burgos de Ayotzinapa. Le résultat : six morts, 25 blessés et 43 étudiants portés disparus. Le gouvernement mexicain vient d’affirmer que les étudiants disparus sont morts. Depuis, grosse mobilisation mondiale pour demander transparence et justice

MexicoTous les soupçons vont  vers l’ancien maire de Iguala , José Luis Abarca Velázquez , et son épouse María de los Ángeles Pineda Villa , qui auraient  ordonné cette attaque . Le résultat : six morts, 25 blessés et 43 étudiants portés disparus. Un peu plus d’un mois après ce crime, l’indignation publique continue de monter crescendo, elle se manifeste dans des manifestations physiques quotidiennes à Mexico et à travers le pays. La rage coule également dans les écrans de nos ordinateurs, via  les messages Twitter Facebook qui exigent le retour en toute sécurité des étudiants disparus. Récemment, plus de 100 illustrateurs et designers mexicains se sont réunis pour exprimer leurs sentiments de colère et de tristesse profonde sur ce crime. L’initiative a invité tous les artistes en arts visuels du Mexique pour illustrer un élève manquant, en utilisant la technique de leur choix et le poster sur les médias sociaux Bien que la situation soit tragique, la mobilisation prouve indéniablement la solidarité intense et la force de la jeunesse du Mexique dans ces moments. Dans le mois, les jeunes Mexicains ont organisé des manifestations, des rassemblements et des mouvements de ce genre dans tout le pays et dans  le monde entier, pour démontrer qu’il ya encore de l’espoir, que la jeunesse du Mexique demande une réponse démocratique. Nous pouvons participer à lutter contre cette impunité exaspérante et nous demandons le soutien international via les outils gratuits à notre disposition, pour faire entendre notre voix Parce que nous sommes «  fatigués de la peur ». S’il vous plaît signez diffusez dans vos réseaux.

English

Español

Publicités

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article, publié dans Baki râle, Politique, Social, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s