#Niger: Le Ministre et la bouteille ou les monologues d’un Potomane alcoolique

1chainespieds_0_0La potomanie est une pathologie principalement psychiatrique qui se caractérise par un besoin irrépressible de boire de l’eau. Cette consommation excessive, jusqu’à 10 litres ou plus par jour, peut devenir mortelle, car l’organisme ne peut pas tout assimiler.
Beaucoup de dirigeants actuels en Afrique, sont atteints par cette maladie au regard de leur consommation cette fois, d’alcool et des conneries qu’ils débitent avec en moyenne 20g dans le sang. Ces nouveaux maîtres dans nos pays, après des années passées dans l’opposition et comme enseignant syndicaliste (seul métier de d’administration où ils étaient acceptés), sont devenus dépendants d’un célèbre breuvage écossais inventé par un marcheur au bâton de pèlerin nommé John. Ces dirigeants une fois au pouvoir et qu’enfin ils ont de l’argent, des filles (oui ce sont essentiellement des hommes) et du Farro, boivent sans pouvoir s’arrêter. A tel point qu’on se demande parfois s’ils fêtent Pourim tous les jours. Le problème est que parfois ils occupent des postes importants et prennent des décisions qui ont des conséquences directes sur leur citoyens. Au Niger, un pays qui est riche en uranium, en charbon, en fer, ciment, pétrole, or … mais qui reste éternellement dernier au niveau de l’indice de développement, nous avons ce type de ministres potomanes à très grandes responsabilités qu’on nomme affectueusement “mai kolbé”, l’homme à la bouteille.

Les monologues du Potomanealcoolique

Mai kolbė est un ministre “fort”, vous savez ces ministres complètement en roue libre. Ils peuvent être à n’importe quel poste, ils se mêleraient quand même de tout. Leurs principales ennemies sont la démocratie et la justice; leur marque de fabrique, les monologues. Mai kolbé par exemple est capable de parler 3h pour faire un point sur l’arrestation d’un voleur de fruits. Il est ministre de l’intérieur mais il s’occupe aussi de la justice, de la défense, des transports… Comme tout bon soûlard, il parle tout seul sauf que lui le fait devant les journalistes et que ces paroles peuvent être suivies d’actes puisque des hommes et des femmes sous ses ordres prennent ses délires pour un commandement. Par sa faute, d’honnêtes hommes et femmes se retrouvent souvent sous les verrous. Parfois, il convoque les griots d’état, pardon, les journalistes des médias publics pour faire un point. Ce point peut durer des heures sans que personne ne puisse s’en aller. Mai Kolbé aime bien parler de lui et de combien il est formidable et comment toute personne qui ne serait pas d’accord avec lui est nulle.

Liturgie sous coma éthyliqueSaoulard120712300-1170x480

La liturgie dans le vocabulaire religieux monothéiste désigne les différentes règles qui vont codifier le déroulement du culte. En général pendant cette phase du culte, il y a le silence. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier certaines prises de parole publique de certains ministres au Niger.
Voici la retranscription d’un exemple de ces diatribes avec un taux d’alcoolémie frôlant les 50g. Il se présente pendant 30 minutes, cite tous ses diplômes y compris son certificat de natation puis fait son propos liminaires pendant 2h pour expliquer un comme il est beau, deux comme ses adversaire sont nuls, trois comme il est intéressant, quatre comme ses adversaires sont nuls, cinq comme il est intelligent, six comme ses adversaires sont nuls, sept comment il est intègre, huit comme ses adversaires sont nuls, neuf comme il a la plus grosse, dix comme ses adversaires sont nuls. Oui vous l’avez bien compris à chaque intervention, mai kolbé a la même chute : ses adversaires (c’est-à-dire tous ceux qui ne lui disent pas “oui chef”) sont nuls. Du coup comme je l’ai déjà dit ici, nous en venons à ne plus faire confiance aux opposants quand ils arrivent au pouvoir. Surtout quand ces derniers ont passé des décennies à l’opposition.

Le goumbé politique au Nigergoumbé

Le « goumbé ou le zigdé ou le socété » (pour les cousins Dendi) est une danse très connue au Niger. La particularité de cette danse, c’est de faire des petits pas. Des fois on fait les mêmes pas à reculons pour se retrouver au point de départ. Ici c’est normal car l’objectif est de recommencer, la seule conséquence étant de danser jusqu’au bout de la nuit. Dans la politique les conséquences d’une reculade sont toujours catastrophiques. Au Niger depuis l’avènement de la démocratie, la réélection des présidents sortants s’est toujours passé dans des conditions très limites voir totalement antidémocratiques. A chaque fois la même histoire : un homme, abonné à la bouteille qui occupe un poste important, se transforme en super dictateur pour sauver son poste et cela quelles que soient les conséquences pour le pays et ses citoyens. Le résultat est un éternel recommencement. Le Niger est au bord du gouffre d’un éternel recommencement, alors Messieurs, dessaoulez !

Advertisements

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article, publié dans Afrique, Baki râle, Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s