#Niger : Elections « djogol » ou le parfait pamphlet pour voler une élection en Afrique

caricature-de-flor-le-dictateur-en-campagne1Il est maintenant clair que les prochaines élections présidentielles et générales au Niger ce dimanche 21 février 2016 pourraient installer une nouvelle façon de voler les élections. Cette technique venue tout droit d’obscures conseillers cyniques français déguisés en agence de communication ou de gestion de crise avait été expérimentée au Gabon, testée au Togo et confirmée en Guinée. C’est méthode, c’est la victoire au premier tour.  

Le président Mahamadou Issoufou du Niger a utilisé toutes les bonnes pratiques qui pourraient être listées dans un pamphlet sur la parfaite manière de voler une élection démocratique.

Article 1 : Emprisonner son adversaire principal

arrestation hamaLa meilleure manière pour éliminer son adversaire le plus direct, le plus proche, celui à qui l’on a fait des promesses de fidélité, c’est de le faire accuser de choses horribles et de le faire emprisonner.

Hama Amadou, ancien allié de Mahamadou Issoufou, c’est  à dire le seul mec au monde qui a permis à Mahamadou Issoufou d’arriver au pouvoir en 2011 en s’alliant avec lui malgré les contestations d’une partie des cadres de son parti LOUMANA est aujourd’hui en prison. Il n’est ni jugé ni condamné, juste en prison jusqu’à la fin des élections.

Pourquoi est-il en prison ? Parce que l’état nigérien, donc le gouvernement d’Issoufou, porte plainte contre lui pour « complicité de supposition de grossesse ». Cette accusation qui a évolué de « trafique de bébé à supposition de grosse » est juste une arnaque. Voici ce qu’on sait :

 La femme de Hama Amadou comme les femmes de tous les dirigeants nigériens  a accouché à l’étranger, au Nigeria, car le système le santé nigérien n’est pas assez bien pour elles. Lors du baptême des jumeaux du sieur Hama, alors allié et « frère » de Issoufou, ce dernier était présent et parait-il qu’il était « parrain » des enfants.

  Après trois ans d’alliance, Hama Amadou quitte la coalition et patatras, Hama Amadou est accusé d’avoir volé ces enfants. Il faut savoir qu’à ce jour aucune famille nigériane n’a porté plainte, le gouvernement du Nigeria non plus. On a donc un pays qui accuse un de ses anciens présidents de l’Assemblée nationale d’avoir volé des enfants dans un autre pays démocratique, alors que ce dernier n’a ouvert aucune enquête.

Hama Amadou reste en prison alors que les principales accusées sont dehors. Assez original, la femme de Hama qui est accusé de supposition de grossesse est en liberté alors que Hama Amadou qui est juste accusé de complicité ne peut pas sortir et faire campagne.

Donc malgré d’énormes efforts des agences de communication du gouvernement, on ne peut pas ne pas penser à une stratégie d’élimination de Hama Amadou.

Article 2 : Inventer de faux sondages qui te donnent vainqueur, au premier tour évidemment

Faux sondagePour voler une élection en Afrique, il faut une agence de communication et de gestion de crises française qui bien sûr invente des slogan à peine néocolonialistes mais aussi et surtout permet un placement dans les médias coloniaux français, pardon on dit médias français internationaux. Au Niger, ils viennent d’inventer une nouvelle catégorie : c’est le faux sondage ; voyant son projet de victoire dès le premier tour de plus en plus improbable, les équipes de campagne auraient fait circuler un faux sondage attribué au journal « Jeune Afrique » qui a dû démentir rapidement. Le « plus c’est gros, plus ça passe » des communicants français en Afrique n’a pas fonctionné cette fois ci mais ce n’est que partie remise.

Article 3 : Inventer un slogan antidémocratique et qui ne veut rien dire

un coup kaoVous vous rappelez tous du slogan de Laurent Gbagbo « On gagne ou on gagne ».  Ce slogan avait fait rire beaucoup d’observateurs. Au Niger, le parti au pouvoir lance le slogan « Un Coup KO » oui ça veut dire que le pouvoir annonce sa victoire dès le premier tour avant le vote sans même émettre un doute ou une condition. Au delà du slogan, ceci est le prélude d’un hold up à venir. Le régime en place annonce d’ores et déjà sa victoire au premier tour alors que nous savons tous que la force réelle de son parti et de ses alliés ne dépasse pas les 30%. Ce slogan crée les conditions d’un conflit à venir car les militants et autres soutiens à qui on a fait miroiter une victoire au premier tour sont plus aptes à se battre y compris physiquement pour protéger cette victoire. C’est irresponsable.

Article 4 : Faire de la politique de façon incantatoire

3NAu Niger, pour cacher les incompétences du gouvernement et ses incapacités à résoudre les problèmes réels des Nigériens, on procède par des déclarations et des slogans. C’est la politique par déclaration et en la matière le Niger, qui, je le rappelle, occupe une fois de plus la dernière place de l’indice de développement humain du PNUD, est championne. On a l’impression que dans ce pays, il suffit de déclarer les choses pour qu’elles se réalisent.

Prenons quelques exemples :

Les 3N : Les Nigériens Nourrissent les Nigériens. Ce programme qui était l’axe principal du programme de Mahamadou Issoufou promettait d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. En un mot grâce à la production de denrées alimentaires locales les productions nationales devraient suffire à nourrir le pays. Résultat : plusieurs milliards de Fcfa dépensés et toujours la famine au Niger.

Niamey gnala : Niamey la belle est un programme d’embellissement de la ville. Des milliards pour pas grand-chose.

D’autres programme comme le train, la prospérité, etc… n’ont pas produit grand-chose

Article 5 : Prétendre être le rempart contre le terrorisme et le protecteur de l’Occident

niger teroSi tu veux rester éternellement au pouvoir ou tout simplement voler le vote de tes concitoyens, pas besoin de se prendre la tête à régler les problèmes de ton peuple comme le développement, la santé, l’éducation ou la sécurité.  Il te faut tout simplement montrer que tu es le garant de la lutte contre le terrorisme qui touche l’Occident et que tu veux lutter contre l’immigration. Le président Issoufou du Niger a compris et applique à merveille cette recette. D’abord, il déclare tous azimuts « sa volonté de lutter contre le terrorisme et l’immigration qui touchent l’Europe. » Il a même dit pouvoir empêcher l’immigration des Africains vers l’Europe en installant les contrôles aux frontières européennes au Niger. Pour toute personne qui connaît un peu la géographie du Niger, cette proposition n’est pas sérieuse voir complètement stupide.  

Petites explications:

Le Niger est un pays enclavé de 1 267 000 km2 soit deux fois la France donc le surveiller est impossible. Sa situation géographique fait de lui un carrefour d’échanges entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire au sud du Sahara. Le Niger a plus de 5 697 km frontières terrestres avec ces sept voisins reparties comme suit : Algérie 956km, Bénin 266km, Burkina Faso 628km, Libye 354km, Mali 821km, Nigeria 1 497km et le Tchad 1 175km.

Par sa taille et par la corruption des politiques et une grande partie de l’administration, le Niger est considéré comme une passoire pour les trafiquants de tous genres et autres bandits de grands chemins.

Donc les déclarations des dirigeants actuels du Niger de maîtriser l’immigration européenne n’ont aucune conséquence ni sur l’immigration ni sur la sécurité en Europe. Le seul intérêt est de capter les subventions européennes qui ne servent qu’à enrichir une classe politique déjà milliardaire et de maintenir le niveau de vie de leur progéniture en France.

Article 6 : Être l’ami de Vincent Bolloré

inauguration-bluezone-niamey-issoufou-et-bollore-08Je sais qu’en lisant ce nom, mon ami et avocat Charles Morel doit déjà bondir sur sa chaise. Oui tous les avocats qui défendent les droits de l’homme le disent : quand on prononce le nom de Bolloré, on doit absolument éviter de l’associer à : Afrique, dictateurs, expropriation de paysans, corruption…. Le garçon est susceptible et attaque en justice le moindre journaliste, activiste ou autre qui parle de ses affaires en Afrique. Comme je ne veux pas aller en prison, je prendrais donc beaucoup de pincettes.

Mahamadou Issoufou, président du Niger, un socialiste, un vrai, est l’ami intime de Bolloré. Oui ! Oui ! Oui ! Ils ont déclaré tous les deux que ce qui les lie c’est « plus que de l’amitié ». Cela s’est vérifié quand le président du Niger a lui-même conduit l’honnête homme d’affaire français qui, je le cite, a « toujours respecté les règles locales dans ses contrats en Afrique» dans Niamey. Il n’y a aucun baptême, aucun mariage, aucun « Balsa » dans Niamey où on ne parle pas de cette « plus qu’amitié » entre les deux hommes. A moins que ça ne soit la fraternité car plus que l’amitié c’est l’amour ou la fraternité. De ce point de vu je n’aurais rien à en dire. Car moi-même j’ai des frères et sœurs blancs. Toujours est-il que cette « plus qu’amitié » aurait permis au régime d’accéder aux médias français.

Ces élections surviennent après des décennies de yayo entre élections démocratiques, crises politiques, coup d’état, transition, nouvelle constitution et réélection. Cette histoire risque de recommencer si le président Issoufou n’arrête pas de suite les va-t-en-guerre et autres voyous qui l’entourent et qui sont prêts à mettre le pays à feu et à sang pour garder leurs privilèges. J’ai peur que ça ne soit trop tard.

Advertisements

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article, publié dans Afrique, Baki râle, Politique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s