Depuis qu’ils ont dit que « Nous sommes en guerre » mes cauchemars ont recommencé

Banière

– Vous ne pouvez pas comprendre monsieur « nous sommes en guerre » !

– Non ! Nous ne sommes pas en guerre, notre vie ne ressemble pas à la vie d’habitants d’un pays en guerre. Nous prenons le train, hier j’ai mangé sur une terrasse, j’ai été à la plage, je travaille et je gagne ma vie, je suis payé et ma carte bleue fonctionne donc nous ne sommes pas en guerre.

image 1

Raka Mancha c’est toi ? Qu’est-ce que tu fais là ? Tu te rappelles de moi ? C’est moi, Karray, on a été initiés ensemble. Nous avons rejoint le PORO ensemble. Ça faisait des mois que le bruit courrait. On a eu nos 7 ans et la prochaine fleuraison des manguiers ne devait plus nous trouver dans l’état d’enfance. Donc on savait que c’était à notre tour d’entrer dans la forêt sacrée en enfant et d’en sortir 7 semaines plus tard des garçons. On était fier comme des coqs mais on appréhendait quand même puisque l’oracle peut décider qu’on y reste 7 ans ou qu’on y reste à jamais pour servir les dieux. Oui parfois il y avait des garçons qui ne revenaient pas. Mais on imaginait déjà le jour du retour, les beaux vêtements, la fête et la danse du buffle. On se répétait la chanson qu’on n’avait pas encore le droit de chanter « yema keleneh pas kelma yema kelneh, doron…».

– Soyons sérieux monsieur, vous voyez bien que nous sommes attaqués par DAESH, donc nous sommes en guerre et nous devons nous battre et montrer que notre pays est invincible. Soit vous êtes patriote soit vous n’aimez pas ce pays.

– Si, si, j’aime beaucoup ce pays justement. Je l’aime tellement que je ne veux pas qu’il soit en guerre puisque je n’ai pas envie de la guerre.

image3

Raka Mancha tu te rappelles de moi ? On était inséparable, jusqu’à ce jour où tu as du partir à l’Est  dans un village appelé Bomaru, dans le Kailahun District. Ta mère qui avait disparue avec son amant et qui était censée être en Lybie avait bizarrement refait surface et était accompagnée de trois hommes dont un Libérien. Oui, tu étais content et tu allais voyager très loin de chez nous. De ce village qui a deux noms, Dunia Gayma et Simbeck. On nous avait expliqué que c’était parce que deux mondes se terminaient là. Le monde des Temnes et celui des Mendes. Ces deux noms peuvent se traduire par « la fin » ou « le début du monde ». Toi tu étais parti, moi aussi.

image2

– Monsieur je ne vous crois pas ! Vous ne pouvez pas aimer ce pays. Vous êtes bi-national donc si la guerre éclate vous allez choisir quel camp ?

– Déjà, je suis tri-national, aucun de mes pays n’est frontalier et n’est en guerre. Et si jamais la guerre éclatait, je choisirai le camp de la paix.

– Monsieur réveillez-vous, enfin ! Notre civilisation est en danger. Nous devons nous battre contre cette barbarie.

–  Oui nous devons combattre la barbarie mais pas en faisant la guerre.

image4

Raka Mancha qu’est-ce que t’es arrivé ? T’as rejoint le RUF de Fodé Sakoh et tu étais dans le bataillon du commandant Issa Sesay et tu te faisais appelé « Rambo Cut Hand ». T’es revenu au village avec tes hommes et comme tout le monde s’était caché, t’as tué Kaba Guindeh, le seul vieux qui ne pouvait pas se déplacer. C’était ton arrière-grand-père, celui qui nous a parlé du « coton tree », de l’arrivée des blancs et qui a mené notre initiation. Puis tu étais devenu fou et t’as tué tous tes frères d’initiation sauf moi et Yamba qui étions parti. Pourquoi t’as fait ça ? Pourquoi t’as coupé la main de Mister Bangura qui était le seul enseignant du village ? On m’a dit qu’après la guerre, t’es revenu au  village. Tu avais 17 ans et un matin tu es allé sur le rocher et tu t’es fait aspiré par le Ron.

Je t’ai perdu mon frère à cause de la guerre et à cause de ce  que tu as fait. Pourquoi tu reviens aujourd’hui ici ?

Chéri, Chéri… Réveille-toi ! Tu es en retard !

Publicités

A propos Baki Youssoufou

Je suis: - Fondateur de We Sign It - Porte-Parole de Active Generation - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et le Radical community-management. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. Plusieurs combats étudiants comme par exemple la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.j'ai participe aux printemps arabes et africains (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout et je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s