Lettre aux Mal-Pensant·e·s

Bien Pensant

A vous les mal-pensants et mal-pensantes !
Je sais que vous ne croyez pas en ce en quoi je crois et je ne partage pas vos croyances.
Je sais que vous adhérez à des pensées, des convictions, des valeurs et des théories auxquelles jamais je n’adhère.
Sachez que je ne croirai jamais à l’exclusion, au repli sur soi et au repli identitaire comme vous.
Alors à vous, votre mal-pensance, et à moi, ma bien-pensance.
Mais avant sachez que pour moi vos idées, vos valeurs, sont à combattre comme vous pensez devoir combattre les miennes.
Alors j’assume ma bien-pensance, assumez votre mal-pensance, pour que nous puissions débattre.

 

  • La Fatwa aux bien-pensants et aux bien-pensantes

 

Bien_pensants-ececd

Depuis quelques années et cela de façon continue, le mot « Bien-Pensant » devient le qualificatif que toutes et tous les réactionnaires utilisent pour disqualifier toutes celles et tous ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs thèses .

Sur un plateau télé dans une émission radio, dans une réunion, un repas de famille, une assemblée générale, accusé·e de bien-pensant·e, tu es disqualifié·e, tu dois montrer que tu ne l’es pas. Traiter une personne de bien-pensante est donc un moyen simple de ne plus exprimer ses propres idées et de jeter du discrédit aux idées adverses. Ainsi le mal-pensant ou la mal-pensante qui s’oppose à nous, les bien-pensant·e·s, ne donnent plus jamais sa version. Dans une émission sur BFMTV, CNews ou On est pas couché si tu es accusé·e de bien-pensance , tu es foutu·e, maudit·e pour des générations. Tes ami·e·s te lâchent, tes parents te renient, tu es déshérité·e et tu es livré·e à la meute de la mal-pensée.

C’est comme que des personnes qui par exemple dénoncent un fait sexiste se retrouvent sur la sellette. Ici, c’est le sexiste qui a le droit de parler et toi, si tu t’opposes à ce qu’il ou elle dit, tu empêches les gens de s’exprimer, tu es un tenant de la pensée unique. Ah oui! Dans le courant de la mal-pensance, dire des horreurs sur les femmes, les homos ou personnes lgbtq+, les noirs, les arabes, les musulmans, les juifs, les Chinois (toute personne qui de près ou de loin à des traits d’asiatiques étant chinoise), etc, c’est simplement l’expression d’une opinion et si tu t’y opposes l’animateur de base de BFMCNEWS te rétorque cette phrase magique “ON NE PEUT PLUS RIEN DIRE”. Et toi, le bien-pensant tu dois traîner ta honte.

Ma lettre est donc un moyen d’assumer publiquement que je suis bien-pensant. Je pense que l’immigration n’est ni bien ni mal mais C’EST. Je suis pour qu’on ne laisse pas les personnes mourir devant nos portes. Je suis convaincu nous pouvons accueillir toute la misère du monde puisque le monde reçoit notre misère. Je veux aussi que nous, les bien-pensant·e·s, toutes celles et tous ceux qui pensent le monde en bien, nous organisions pour porter la contradiction.

. Hégémonie idéologique par la rhétorique

bien-pensants-d796cPar une action soutenu du discours sur les esprits, le courant de la mal-pensance a réussi à définir ou redéfinir par une grammaire politique la notion de bien et de pensée. Pour ce courant la bien-pensance désigne l’opinion et le comportement des personnes bien-pensantes, dont « les convictions religieuses ou politiques sont conformes à l’ordre». ce terme est surtout employé par les organisations d’extrême-droite, racistes, antisémites, sexistes, islamophobes, homophobes, xénophobes, etc. qui s’en servent pour « dénoncer » ce que ces organisation et leurs membres appellent le « système de la pensée unique ». La bien-pensance serait l’expression d’un « bien-penser » revendiqué et d’une bonne conscience sûre d’elle.

. La tactique du neutre

vice-versa

La tactique utilisée est assez basique mais efficace. Je l’appelle la technique de la dilution. On met face à face deux faits et on te dit que si tu dénonces un fait, même vrai, c’est bien la preuve que tu ne dénonces pas l’autre. Pris·e par une tétanie, tu dilues ta critique.
Si tu dénonces l’islamophobie de l’extrême-droite et la droite extrême de Wauquiez, on t’attribue un soutien des Saoudiens qui financent des mosquées en Europe et qui interdisent les églises sur leur territoire.
Si tu dénonces l’esclavage et la traite atlantique, on t’accuse de vouloir culpabiliser les seuls Européen·ne·s et de fermer les yeux sur la traite interafricaine et la traite arabo-islamique.
Si tu te mobilises pour la cause des Rohingyas, on t’accuse d’abandonner les chrétiens d’Orient à la persécution.
Et ma préférée, si tu déplores le fait que les minorités sont sous-représentées au Parlement on te répond que les “Français de souche” sont sous-représentés dans l’équipe de France de football.
Cela ne sert à rien d’essayer de dire par exemple qu’on peut être pour les chrétiens d’Orient et contre la persécution des Rohingyas. Ça, la mal-pensance s’en fout. Elle t’accuse et c’est tout.
Trois cas d’école
Riposte laïque
“Il n’y a pas pire que la bien-pensance pour détruire notre France millénaire.”
Ici cette organisation essaye de nous faire croire qu’il y aurait une contradiction entre les valeurs de la France et de l’Europe et la lutte contre le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie. Leur argument de base est la défense culturelle de l’Europe.

Patrick Aulnas de Boulevard voltaire.
“La liberté d’expression recule de plus en plus devant une bien-pensance imposée par un certain monde politico-médiatique.”
Lui c’est le champion mal-pensant. Il considère que ce que lui dit, c’est la liberté d’expression, et que ce que les autres disent doit être interdit. Il pense surtout que ce qu’il pense et dit tout haut c’est ce que toutes les Françaises et tous les Français pensent tout bas. Quel melon !

Valeurs Actuelles
“La gauche choisit de favoriser une immigration sans contrôle, en brandissant l’accusation de racisme contre la droite.”
Déjà, il faut comprendre que ce journal est obsédé par le même sujet, toujours : “le complot”. Il y aurait un complot des Français·e·s qui ne votent pas comme lui, qui ne pensent pas pareil et qui dénoncent un certain nombre de ses convictions. Ces Français·e·s que ce journal définit comme “LA GAUCHE” seraient prêt·e·s à remplacer le Français (oui au masculin) par le musulman (au masculin aussi).

. Toujours recommencer 

verseau-bleu

Il n’est donc pas facile de combattre les mal-pensantes et les mal-pensants puisque qu’aujourd’hui elles et ils tiennent le haut du pavé de l’argumentaire, de la compréhension et de l’utilisation des réseaux sociaux pour capter l’attention des médias classique et des populations qui doutent sur nos sociétés. Il nous faut donc nous réorganiser, retravailler nos arguments, assumer qui nous sommes et nos valeurs et défendre la démocratie et la société ouverte.

PERSEVERANCE! PERSEVERANCE! PERSEVERANCE

Publicités

A propos Baki Youssoufou

Créateur d'engagements, Sociale média stratégiste, Activation digitale et amplification de campagne de communication . hacker citoyen, spécialiste de techno-politique et des communs. Entrepreneur, expert de l’activation digitale de campagnes de communication auprès de citoyen, j’accompagne les mouvements citoyens, entreprises et fédérations à créer l’engagement de leurs communautés. Je suis: - Co-Fondateur de Tao World: Développement personnel, démocratie participative, Vente du jeux du Tao, Production audio-visuelle - Co-Fondateur Raiz Agence de communication web conversationnel - Fondateur de We Sign It: Plateforme de mobilisation citoyenne - Président de Active Generation: Réseau mondial de web activiste - Porte parole de #QuoiMaGueule collectif pour en finir avec les contrôles au faciès Français d’origine Nigéro-Sierra-Léonaise, je travail dans des mobilisations sur internet, La technopolitique et la stratégie social média. Etude de Banques et risques des marchés financiers puis économie sociale et solidaire. Syndicaliste étudiant puis président de la confédération étudiante. J'ai participe aux printemps (Tunisie, Egypte, Sénégal, Côte d’Ivoire….). J'ai participé à #NuitDebout en France je suis co-auteur de #32Mars. Je suis radical social média stratégiste inspiré par les mouvements citoyens des villes espagnoles.
Cet article, publié dans Baki râle, Europe, Politique, Social, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lettre aux Mal-Pensant·e·s

  1. Karanta Inna dit :

    çà me fait penser qu’au Niger, les deux camps politiques nous imposent leur bien-pensance.
    On n’ose pas critiquer l’un ou l’autre, sinon nous sommes qualifiés de mal-pensant par l’un ou l’autre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s